Même si…

Même si tout semble de plus en plus fragile, même si les hivers semblent de plus en plus longs, même si la rumeur demeure désespérément futile et les pouvoirs de plus en plus cons, je cherche encore au-dessus des nuages les yeux fertiles de la lune.

 

Même si…

 

Même si la fin est au bout de la rue

Même si je me suis tant de fois menti

Même si tout semble avoir été vécu

Même si le rêve a été tant de fois écrit

Mon regard a encore le goût du bonheur

Et de cet instant tant voulu

Où la faim, la soif et l’envie rythment les heures

Où l’essentiel est prêt à renaître

Mille fenêtres entre nos deux êtres

Le lilas à fleur des paupières

Et tout au fond de chaque peut-être

L’amour, la mémoire et la mer.

 

Même si je doute de plus en plus souvent

Même si le blues s’allume certains soirs

Même si je me laisse porter par le vent

Même si je me tisse de jolies histoires

Je crois silencieusement encore

Je crois en notre étoile bleue et sonore

Qui surgit parfois

Des interstices de la nuit

Cette étoile qui vit en toi, en moi

Tel un ultime sourire de la vie.

Cbolavie

 

Publicités
Post a comment or leave a trackback: Trackback URL.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :